Les sombres projections du FMI pour l’économie mondiale

Le FMI vient de rendre un rapport concernant ses prévisions pour l’économie mondiale pour 2016. Il estime que le PIB mondial devrait progresser de 3,2% cette année alors qu’il était de 3,1% pour l’année 2015. Plusieurs dossiers inquiètent particulièrement l’institution, comme par exemple le ralentissement économique des grands pays émergents, avec en tête la Chine qui possède des perspectives de croissance en net recul pour l’avenir. Bien que la Chine soit toujours avec un rythme de croissance fort en comparaison d’autres puissances avec ses 6,5% de prévus pour 2016, son taux de croissance ne cesse de baisser alors qu’il était de 10% il y a encore quelques années.

Le rôle des matières premières

C’est aussi la chute du prix des matières premières qui a une influence négative sur les pays qui sont très actifs sur ces marchés à travers leur politique d’exportation. Logiquement, les pays pour qui les matières premières sont une source de revenus importante voient également leurs prévisions de croissance baisser pour les deux prochaines années. Alors que la Russie est en proie à une récession importante, c’est aussi le Brésil qui subit une terrible crise politique et financière. Il ne faudra donc pas compter sur ces pays pour améliorer la situation de l’économie mondiale.

C’est aussi le manque de vigueur de la croissance des pays développés qui est pointé par le rapport du FMI. L’institution affirme à cet égard que le Japon devrait tomber en récession dans quelques mois. Les projections sont donc assez négatives pour l’économie mondiale, avec le sentiment de plus en plus partagé qu’une crise financière est actuellement en train de se former et pourrait se déclencher à tout moment. Une inquiétude qui se ressent notablement chez les opérateurs de trading qui sont de plus en plus prudents dans leurs stratégies d’investissement pour ainsi trouver le meilleur placement. Il faudra également en tenir compte pour votre propre stratégie d’investissement si vous désirez acheter des actions dans une échéance proche.